lundi 28 novembre 2016

Un défilé de mode a eu lieu à la discothèque La Suite, à Rennes, au profit de la lutte contre la mucoviscidose

Un défilé de mode était organisé, vendredi 25 novembre 2016, à la discothèque La Suite, boulevard de la Liberté, à Rennes au profit de la lutte contre la mucoviscidose. Près de 150 personnes y ont participé et la soirée, organisée par Cinthya, et présentée par Alexandre Oliviera, a permis de réunir 3.008 €. Le public a pu déguster un cocktail en écoutant des chansons interprétées par Amaury Longeart et Adèle. Le père du petit Riwan a expliqué ce qu'était la mucoviscidose. Les défilés de mode, présentés par des mannequins bénévoles, ont été entrecoupés par trois démonstrations de coiffure proposées par le salon Les Ciseaux d'or, de Bruz, et un numéro de danse orientale.
La soirée a démarré vers 21 h par un coctail et des chansons d'Amaury Longeart...
... et d'Adèle.
Le père du petit Riwan, atteint de la maladie, a expliqué ce qu'était la mucoviscidose.
Riwan, 8 ans, a participé au défilé de mode.
Les enfants ont défilé en début de soirée.
Une jeune mannequin très décontractée.
Une jolie couronne de fleurs.
Cinthya, l'organisatrice de la soirée.
 
Morgan Tiret.
Kévin Le Portier.
Le numéro de danse orientale.
Une pluie de paillettes pour finir la soirée.
Un selfie de Morgan Tiret avec Cinthya et Alexandre Oliveira, le présentateur de la soirée.
Un chèque de 3.008 € a été remis au père du petit Riwan en faveur de la lutte contre la mucoviscidose. A gauche, Riwan jette des paillettes en l'air.

Les photos du défilé sont consultables et téléchargeables en version originale sur ce dossier OneDrive.

lundi 21 novembre 2016

Les défilés de mode du salon du mariage de Quimper

Le salon du mariage s'est déroulé dans la salle du Pavillon du parc des expositions de Penviller, à Quimper (Sud-Finistère), les samedi 19 et dimanche 20 novembre 2016. Chaque jour, il y avait trois défilés présentés par environ 26 modèles bénévoles (dont un tiers d'homme), à 12 h, 15 h et 17 h. Ils ont présenté les modèles des magasins Katell (Plouay), Belhom (Plouay), Les Mariées de Bettina (Plouay), Ipsso, Osmos, Les Mariées So Chic, Mariées VS, AP Events, Une Petite Folie, Peinturier, Cariou Christien et Yveline Douguet (la robe végétale).
Deux modèles du magasin Katell, de Plouay. A gauche, Emma Gardère.
Deux modèle du magasin Une Petite Folie.
La robe végétale du magasin Yveline Douguet.
La photo de groupe à la fin du défilé de 17 h, le samedi.
La photo de groupe à la fin du défilé de 17 h, le dimanche.
Deux modèles des magasins Ipsso et Osmos portés par Océane Lecardonnel (à gauche) et Marie Monfort.
Deux modèles du magasin Les Mariées So Chic.
Un modèle du magasin Mariée VS.
Deux modèles du magasin AP Events.
Deux modèles des magasins Belhom (Plouay) et Les Mariées de Bettina (Plouay).
Les modèles de Katell (Plouay) sont consultables et téléchargeables en version originale sur ce dossier OneDrive. Les photos des défilés de samedi (15 h et 17 h) ont été faites avec l'éclairage du procénium (ou catwalk) et celui du dimanche (17 h) avec l'aide du flash.
Les modèles du magasin Une Petite Folie.
La robe végétale du magasin Yveline Douguet.
Les portraits et les photos de groupe faites avant ou après les défilés sont sur ce dossier OneDrive.
Les modèles du magasin Les Mariées So Chic.
Les modèles des magasins Ipsso et Osmos.
Les modèles du magasin Mariée VS.
Les modèles du magasin AP Events.
Les modèles des magasins Belhom (Plouay) et Les Mariées de Bettina (Plouay).
Les modèles du magasin Peinturier.
Les modèles du magasin Cariou Christien.

samedi 19 novembre 2016

Maurane Bouazza, Esther Houdement et Carla Loones sont parties pour Paris

Maurane Bouazza, 20 ans, 1,74 m, de Plumelin dans le Morbihan (Miss Bretagne 2016), Esther Houdement, 20 ans, 1,83 m, de Butot dans la Seine-Maritime (Miss Normandie 2016) et Carla Loones, 20 ans, de Le Fresne-sur-Loire dans le Maine-et-Loire (Miss Pays-de-Loire 2016) étaient, samedi 19 novembre, à l'hôtel Lecoq-Gadby, à Rennes (Ille-et-Vilaine) pour rencontrer la presse avant leur départ en début d'après-midi pour Paris.

Maurane est en deuxième année de licence Infocom à Rennes. " J'ai obtenu le statut d'étudiante non assidue pour pouvoir participer à l'élection de Miss France " précise-t-elle.
Esther Houdement est dans une école d'éducateurs pour jeunes enfants, à Rennes, également. " J'ai décalé mes dates de stage " explique-t-elle.
Carla Loones est dans une école de commerce spécialisée dans le luxe et la mode, à Paris. " Je rattraperai mes cours plus tard ", dit-elle.
En cas de victoire, elles sont bien sûr toutes les trois prêtes à mettre leurs études entre parenthèses pendant un an.

Le journal de 13 h de TF1 mercredi

Les 30 candidates à l'élection de Miss France passeront en direct dans le journal de 13 h de TF1, présenté par Jean-Pierre Pernault, mercredi, en compagnie de Sylvie Tellier et d'Iris Mittenaere. Ensuite, elle partiront en fin d'après-midi, ce mercredi, pour La Réunion où elles resteront jusqu'au vendredi 2 décembre. Elle reviendront à Montpellier le samedi 3 décembre où elles prépareront le spectacle de Miss France jusqu'au 16 décembre. Chaque candidate a huit tableaux à apprendre (mais le public, lui, pourra en voir dix ou onze le soir de l'élection car elles ne participent pas toutes à tous les tableaux).
Le site internet de TF1 devrait publier une vidéo tous les jours pour rendre compte de l'évolution du séjour à La Réunion. Les candidates, par contre, ont interdiction de publier des photos ou des commentaires sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou Snapchat.

Rendez-vous le 17 décembre

L'émission sera diffusée en soirée sur TF1 en direct de l'Aréna de Montpellier, le 17 décembre. La présentation sera assurée comme d'habitude, par Jean-Pierre Foucault et Sylvie Tellier. Pour la chaîne, c'est l'une des plus grosses audience de l'année. En 2016, l'émission avait réuni 7,9 millions de téléspectateurs, avec une pointe à 8,8 millions au moment de la remise de la couronne à Iris Mittenaere. Cette dernière est également du voyage à La Réunion.

A Plumelin, la municipalité a prévu d'installer un grand écran à la salle polyvalente pour permettre aux supporters de Maurane de se retrouver le soir de l'élection.

Lors du passage en costume régional, Maurane Bouazza et Esther Houdement porteront un modèle conçu par le créateur de mode Thomas Wattebled. Celui d'Esther sera inspiré de la bataille de Hastings (dont on fêtait les 950 ans en octobre). Celui de Carla Loones a été créé par Thi-Vui Lancelot (son prénom se prononce Tiviou) et s'inspire de l'univers de Jules Vernes (qui était Nantais).

Après l'élection, on pourra retrouver Maurane Bouazza au salon du mariage de Redon (Ille-et-Vilaine) le dimanche 15 janvier 2017. Elle sera ensuite présente le vendredi 3 mars 2017 à Gourin pour l'élection de Miss Morbihan et le samedi 4 mars à Saint-Pol-de-Léon pour l'élection de Miss Finistère.

La gagnante de l'élection disposera d'un appartement à Paris pendant un an, plus un salaire de cadre supérieur, et environ 100.000 € de cadeaux (dont une voiture Peugeot). Les autres candidates auront tout de même environ 5.000 € de cadeaux chacune.
Maurane Bouazza (Miss Bretagne 2016), Esther Houdement (Miss Normandie 2016) et Carla Loones (Miss Pays-de-Loire 2016).
Esther Houdement.
Esther Houdement.
Esther Houdement.
Maurane Bouazza.
Maurane Bouazza.
Maurane Bouazza.
Carla Loones.
Carla Loones.
Carla Loones.
Esther Houdement, Maurane Bouazza et Carla Loones dans le jardin intérieur de l'hôtel Lecoq-Gadby, à Rennes.
Esther Houdement, Maurane Bouazza et Carla Loones.
Les trois miss dans le jardin de l'hôtel.
Avec Emilie Ménard, directrice de l'agence 53x11, déléguée de la société Miss France pour le grand Ouest.
Esther Houdement, Maurane Bouazza et Carla Loones.
Esther Houdement et Carla Loones.
Emilie Ménard et Carla Loones pendant la conférence de presse.
Emilie Ménard prend une photo souvenir.
Les photos de la conférence de presse sont consultables et téléchargeables en version originale sur ce dossier OneDrive.